Pierre Pierre fait des ravages

Le duo de graphistes schizophrènes a de nouveau sévi. Il signe de ses quatre mains le design graphique des supports de communication de l’exposition d’art contemporain Ravages initiée par Diamètre, association d’étudiants issus de filières artistiques et culturelles.

En novembre 2014, l’association qui vise à défendre, promouvoir et diffuser la nouvelle scène artistique lançait un appel à projet avec pour contrainte principale la « destruction » de l’œuvre par son créateur.

Au regard de la multiplicité de propositions des 13 jeunes artistes retenus, le thème de l’exposition s’est naturellement redessiné. Il ne s’agirait plus seulement d’œuvres détruites par leurs auteurs, mais de créations qui se détruiraient d’elles-mêmes ou qui donneraient naissance à de nouvelles, comme autant de phénix renaissant de leurs cendres.

Aussi, la ligne était toute tracée pour notre duo de graphistes. C’était manifeste, l’icône de l’exposition serait le phénix.

En référence aux étapes de la vie du phénix, les deux graphistes ont décliné leur communication en trois temps : la vie, le feu, le renouveau que l’on retrouve en premier lieu sur les supports destinés aux réseaux sociaux, puis sur le carton d’invitation, sur l’affiche et sur le catalogue de l’exposition.

Pour magnifier leur icône et symboliser sa liberté, les supports de communication laissent une large place au blanc. Ainsi se crée une interaction entre le phénix et le format dans lequel il se trouve. C’est dans le prolongement de cette réflexion sur la mise en valeur du phénix qu’il n’y a qu’un seul corps de texte. La couleur et la composition étant les uniques moyens de dissocier les différents textes. Le choix s’est également porté sur deux typographies, l’une à empattements faisant référence à la littérature et au mythe, l’autre, linéale sans empattement, utilisée en gros corps pour le titrage ; une manière de donner aux supports une touche contemporaine.

L’impression des supports de communication a été confiée à l’atelier de sérigraphie La Source, situé en Bourgogne.


Ravages, du 10 au 14 juin 2015, vernissage le mardi 9 juin de 18 h à 22 h, au Point Éphémère – 200, quai de Valmy, 75010 Paris
Les artistes présentés :
Marion Balac, Jimmy Beauquesne, Jeanne Berbineau Aubry, Léa Blot, Clara Borgen, Io Burgard, Gabrielle Desjean, Aude Laszlo de Kaszon & Manon Dard, Emmanuel Guillaud, Léo Lescop, Louise Recoing, Benjamin Testa

 

Aller sur la page du projet